8 raisons pour lesquelles vous ne progressez plus.

Comprenez votre blocage pour le surmonter.


Cet article expose les 8 blocages les plus fréquents dans l'apprentissage de l'anglais et la façon dont vous pouvez les surmonter dés aujourd'hui.

Lorsque l’on commence à apprendre l’anglais, on progresse souvent rapidement. C’est logique, lorsque l’on y pense: moins on sait, plus on a matière à apprendre. Néanmoins, les semaines passent, puis les mois et les bases, on les connaît. On sait que l’adjectif se place devant le nom, on sait que le verbe prend un -s à la troisième personne du singulier, etc. On est bloqué, incapable de progresser. Que faire? Bien avant de tenter de se débloquer, il faut comprendre ce qui nous bloque et c’est là l’objectif de l’article de cette semaine. Les raisons peuvent être très différentes, certaines concernent le mode d’apprentissage et certaines vous concernent vous en tant qu’individu. Allons-y ensemble et étudions les 8 principales raisons qui bloquent les anglicistes en herbe.

Vous vous ennuyez.


Lorsque l’on débute dans une langue, non seulement on a tout à apprendre, mais on est au « top » de notre motivation. Peu importe que l’initiative d’apprendre l’anglais vienne de vous ou de votre patron, le fait est qu’au départ, vous voulez absolument « bien faire ». Cependant, les mois passent, la vie reprend et avec elle, la motivation s’envole. De nouvelles opportunités en apparence bien plus croustillantes (et ayant l’avantage de la nouveauté!) s’offrent à vous et apprendre l’anglais commence doucement à vous ennuyer. Lorsque l’ennui nous guette, il devient impossible de progresser.

Par conséquent, trouvez un livre intéressant à lire en anglais (le sujet DOIT vous intéresser, je ne parle pas de livres de grammaire!), mettez votre jeu vidéo en anglais ou réservez un voyage : l’essentiel et de prendre PLAISIR, à ce que vous faites.

Un événement vous a fait perdre confiance en vous.


Une conversation, une moquerie, une incapacité à se faire comprendre, la comparaison et bien d’autres peuvent être source de cet événement. Il suffit parfois d’un seul événement pour perdre pied (nous discutions ici de l’impact que cela pourrait avoir sur vote accent) et s’il y a bien un domaine dans lequel il FAUT prendre confiance en soi, c’est l’apprentissage d’un language étrangère.

Si vous pensez que c’est peut-être la raison de votre manque de progression, tentez de revivre l’événement et notez tout ce que vous avez ressenti. Ainsi, vous le rationaliserez et cesserez de le considérer comme insurmontable. Le blocage disparaîtra.

Vous êtes trop exigeant avec vous-même.


Vous devez être patient et vous fixer des objectifs réalisables car sinon, vous ne progresserez pas ET vous perdrez confiance en vous. Apprendre 300 mots de vocabulaire par jour, surtout lorsque l’on a autre chose à faire de sa journée (un travail, des enfants etc.), ce n’est tout simplement pas « réalisable » et si vous finissez par y arriver, vous serez épuisé et dégoûté par l’anglais. Plus le temps passera, plus vous apprendrez des mots complexes, et plus vus aurez de mal à la retenir. Ne vous en demandez pas trop et faites attention à suivre un programme qui VOUS correspond. Le programme doit vous correspondre, vous ne devez pas correspondre au programme.

Vous avez perdu de vue votre objectif.


C’est normal, surtout si vous avez débuté il y a plusieurs mois, ou même plusieurs années. C’est pour cette raison que dans cet article, je vous avais demandé de penser aux principales raisons qui vous poussent à apprendre l’anglais. L’heure est venue de les écrire ou, si vous avez déjà votre petite liste sous la main, de la relire!

Vous ne vous lancez pas suffisamment de défis.


Vous devez vous mettre en difficulté sinon, vous ne progresserez jamais! Je ne vous demande pas de partir muni d’un unique sac à dos en Irlande du Nord, mais passez aux sous-titres anglais sur Netflix, allez à cette soirée sur le thème de l’anglais, parlez anglais avec votre collègue bilingue. L’essentiel, lorsque l’on apprend une langue, c’est d’OSER.

Vous avez atteint le niveau initialement escompté.


Parfois, on ne progresse pas parce que l’on a simplement plus besoin de progresser. Quel était votre objectif de départ? Tenir une conversation courante avec un anglophone? Si vous y parvenez et que l’anglais n’est toujours pas voter tasse de thé, il est peut-être préférable d’en rester là pour ne pas vous dégoûter de la langue.

Les techniques d’apprentissage initiales ne conviennent plus à votre niveau.


On ne peut pas utiliser une application comme Duolingo tout au long de son apprentissage. Bon, on peut, mais je ne pense sincèrement pas que ce soit la meilleure façon de progresser. Apprendre le vocabulaire « de base » avec Duolingo, c’est une chose, mais ensuite il faut passer à un autre mode d’apprentissage.

Le mode d’apprentissage doit impérativement dépendre du niveau. Plus on progresse, plus on se tourne sur vers contenu natif. Ce que j’entend par là c’est qu’au départ, on peut apprendre du vocabulaire sur Duolingo, mais qu’arrivé à un état de fluidité convenable, on peut lire des livres pour enfants écrits en anglais et visionner des dessins animés et que plus on progresse, plus on peut s’orienter vers le New York Times et les films en VO.

Vous ne vous focalisez pas sur les bonnes notions.


Ce n’est peut être pas en apprenant du vocabulaire spécialisé inutilisable dans une conversation courante que vous vous améliorerez mais en apprenant des phrases idiomatiques (ces phrases qui se traduisent totalement différemment d’un langue à l’autre car elles sont imagées). C’est une exemple parmi tant d’autres mais ce que j’aimerais vous aider à voir, c’est que le manque de progrès peut venir du fait que vous ne tentez pas de progresser dans le bon domaine. « L’anglais », c’est très vaste et vous devez vous demander quelle sous-catégorie de l’anglais (grammaire, vocabulaire spécialisé, phrases idiomatiques, techniques pour avoir l’air plus à l’aise &c.) sera la plus profitable à votre niveau.


Cette liste n’est pas exhaustive et vous l’aurez compris, les raisons qui pourraient expliquer votre manque de progression sont multiples. Espérons que cet article aidera, s’il ne vous a pas donné la « bonne réponse », à vous poser la bonne question: « qu’est-ce qui m’empêche d’avancer »?

Et vous, pourquoi ne progressez-vous plus? N’hésitez pas à partager votre histoire dans les commentaires afin d’agrandir cette liste!

Et si cet article vous a été utile, vous pouvez vous abonner afin d’être au courant lors de la publication du prochain:

Plus d’Informations Sur :

LINKEDINPINTERESTGOODREADSSMASHWORDS

Buy Me a Coffee at ko-fi.com

2 réflexions au sujet de « 8 raisons pour lesquelles vous ne progressez plus. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s