Le guide complet pour apprendre comme un enfant, en tant qu’adulte

Si les enfants arrivent à apprendre leur langue maternelle naturellement, pourquoi ne pourrions-nous pas apprendre l’anglais comme eux ?


ordinateur, café et planner avec stylo : working woman, desk inspiration

Je dis souvent que le secret pour apprendre l’anglais, c’est de penser comme un enfant. Et oui, l’enfant apprend sans traduire: il n’a pas encore de « langue source » (ou langue maternelle) lorsqu’il apprend à parler et pourtant, il y a arrive plutôt rapidement et sans avoir son petit cahier de grammaire sous le bras. Alors pourquoi ne pas étudier en quelques points le comportement des enfants et les façons dont nous pouvons l’implementer dans notre vie de tous les jours ?

Ne pas avoir peur d’écouter… sans rien comprendre.


Je sais que c’est la dernière chose que vous désirez faire car, en écoutant sans comprendre, et bien on se sent bien bête. Vous n’êtes PAS BETE et en éliminant cette croyance limitante, vous pourrez faire de grandes choses. Pensez-vous qu’un enfant se dise à un quelconque moment qu’il n’y « arrivera jamais » ou que « ce n’est pas fait pour lui »? Oh non, il n’a pas vraiment le choix de toute manière, il faudra bien qu’il s’exprime « comme les grands ».

Pour vous, c’est la même chose! Recherchez sur Pons.com la traduction d’un domaine qui vous intéresse (minimalisme, maquillage, voitures &c.) et tapez ce mot dans la barre de recherche de Youtube. Ensuite, choisissez la miniature la plus attirante et écoutez cette vidéo. Vous verrez, dans un mois, vous la réécouterez et vous comprendrez bien mieux! « C’est en forgeant que l’on devient forgeron », non ?

Parler sans savoir ce que l’on dit.


Cette astuce va main dans la main avec la précédente : pas besoin de savoir ce que l’on dit pour parler. Je m’explique : lorsque vous aurez écouté un certain nombre de vidéos, vous saurez précisément à quoi les sonorités de la langue anglaise ressemblent. C’est donc le moment de parler tout seul pendant votre douche pour reproduire ces mêmes sonorités, même si c’est du yaourt au départ. L’idée est avant tout d’habituer votre langue, vos cordes vocales et tous les organes impliqués dans la parole, à prononcer ces sons. Ainsi, lorsque vous aurez besoin de prononcer un mot, cel ne vous semblera pas insurmontable.

Associer objets & mots, pas mots & mots.


L’enfant ne TRADUIT PAS. Impossible car, comme nous l’avons dit, il n’a aucune langue à partir de laquelle il pourrait traduire. Par conséquent, comment fait-il pour apprendre un mot? Il l’associe à une réalité physique ou à un sentiment. N’hésitez pas à faire de même et, lorsque vous regardez un film en version originale (VO) ou bien une vidéo, amusez-vous à deviner ce à quoi le mot correspond en fonction du contexte ou de l’objet désigné. Cela devient de plus en plus naturel avec le temps, je vous l’assure.

Observez les enfants.


Si vous avez de jeunes enfants, des frères, des soeurs, observez-les. Il y a probablement une multitude de conseils qui ne me traversent même pas l’esprit mais sachez que nous, adultes, avons énormément à apprendre de leur mode de fonctionnement.

Dédramatisez l’erreur.


Nous nous trompons tous, c’est humain mais ce que l’on peut changer, c’est notre réaction à l’erreur. Bien souvent et comme expliqué ici, c’est l’erreur et la peur de l’échec qui nous empêchent de progresser. Un enfant peut nous montrer une banane en hurlant « pomme », et on ne se moque pas de lui pour autant; on lui explique, on lui sourit et il ne fait plus l’erreur. Ce n’est pas pour autant qu’il se vexe, il en ressort plus instruit.

Soyez humble, acceptez qu’il vous reste (qu’il nous reste) énormément à apprendre et acceptez de vous tromper. il y aura toujours une bonne âme pour vous aider à vous améliorer.

Utiliser vos ressources d’adulte.


S’inspirer des enfants ne signifie pas oublier ses capacités d’adulte. Il est scientifiquement prouvé que le cerveau des enfants et plus malléable que le nôtre et que, par conséquent, apprendre une langue reste plus aisé pour eux. Bien que je ne me permette pas de contredire d’éminents scientifiques, je pense que nous avons des ressources que l’enfant n’ a pas; utilisons-les.

Je pense qu’être un adulte, plutôt que de décélérer le processus d’apprentissage, peut l’accélérer : nous pouvons lire des fiches de vocabulaire, apprendre un nouveau point de grammaire, &c. En bref, nous pouvons aller plus loin dans la réflexion et cela compense les manque de malléabilité de notre cerveau à me yeux.


J’espère que cet article vous aidera à mieux comprendre la méthode que je propose et illustrera au mieux la théorie de l’apprentissage « comme un enfant ».

Si vous avez apprécié l’article, n’hésitez pas à vous abonner pour n’en rater aucun!

Plus d’Informations Sur :

LINKEDINPINTERESTGOODREADSSMASHWORDS

Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Une réflexion au sujet de « Le guide complet pour apprendre comme un enfant, en tant qu’adulte »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s