Une angliciste diplômée


Diplômée d’une licence d’anglais & étudiante en master Patrimoine, je vous enseigne l’anglais de la façon la plus ludique que je connaisse. Je pense qu’il faut avant tout donner envie d’apprendre et cerner les attentes de chacun, et c’est le petit havre de paix que je désire créer sur ce blog. Apprendre l’anglais n’a pas à être une corvée de plus, à nous d’en faire un plaisir.

Un parcours scolaire tourné vers la langue anglaise

Que serait un site web sur l’apprentissage d’une langue tenu par une personne incapable de la comprendre? Laissez-moi vous montrer que je suis un « professeur » de confiance. J’ai obtenu mon baccalauréat littéraire en 2017 (mention Très Bien) spécialité (vous l’aurez deviné!) anglais et, par la suite, je me suis orientée en prépa Hypokhâgne. Manque de chance, cela ne me correspondait pas du tout : j’aime travailler librement et laisser s’épanouir mon imagination, ce qui n’était pas l’objectif premier de cette CPGE. D’ailleurs, 4h d’anglais par semaine, c’était insuffisant! Après un semestre pas toujours « rose », je me suis réorientée en LLCER anglais. Après trois années passée en licence, me voici major de ma promotion et en route vers le master! J’ai appris dans le contexte de cette licence nombre d’informations au sujet de l’Histoire des pays anglophones. J’ai étudié des dizaines d’ouvrages et suis désormais capable de comprendre des règles de grammaire et des concepts linguistiques complexes. Ma discipline favorite reste néanmoins la traduction. J’espère que toutes ces informations vous permettront de comprendre que le sujet de ce blog m’est très familier.

CECI PEUT VOUS INTERESSER : Mon site en anglais, The English-speaking Frenchie.


Une passion pour les langues étrangères

J’ai depuis toujours été attirée par les langues étrangères. Je pense aujourd’hui que ce besoin de comprendre diverses langues vient d’un sérieux manque de contenu en langue française lorsque j’étais adolescente. J’ai donc naturellement commencé par l’anglais afin de comprendre ce contenu qui me fascinait tant.

Par la suite, je me suis lancée dans l’allemand; c’était mon défi personnel. Une langue universellement jugée « atrocement difficile », je ne pouvais pas laisser passer cela!

Est ensuite venu le moment de comprendre quelque chose aux musiques espagnoles et, vous l’aurez compris, ce fut ma troisième langue.

Lassée par l’aspect répétitif de cet apprentissage, je me suis finalement tournée vers le russe: un nouvel alphabet, de nouvelles sonorités et tout pour me plaire! Je suis une amoureuse de la langue russe, j’aime ce mariage entre puissance et douceur.

Aujourd’hui, mon coeur est à l’estonien, langue d’un pays méconnu qui a tant à offrir. Je dois admettre adorer l’idée d’apprendre une langue relativement inconnue!

CECI PEUT VOUS INTERESSER : Mon compte Linkedin détaillant mes expériences professionnelles.

Si nous résumons:

  • Anglais: C2 (courant)
  • Allemand: B2 (bonnes capacités d’expression et de compréhension)
  • Espagnol: A2-B1 (je découvre encore les accents sud-américains)
  • Russe: A2 (cela ne fait que commencer!)
  • Estonien: A1 (grande débutante)

J’espère que ces quelques informations suffiront à établir un lien de confiance entre nous. Je désire faire de ce blog un espace d’apprentissage au sein duquel chacun puisse se sentir bien et tout commence par la confiance.

J’ai hâte de travailler avec vous,

TABOULOT Camille.